/ Réflexions

Un ex-inspecteur de l’URSSAF témoigne : 80% des contrôles seraient injustifiés

Un lien vers cet article Article car il rejoint plusieurs éléments qui ont poussé Dhatim à créer Conciliator™ DSN :

  • le besoin de rentrée financière peut pousser l'URSSAF à redresser : la prise en compte, dans 1 ou 2 ans, des données DSN (déclaration sociale nominative) déclarées actuellement et erronées sera une source sûre de redressement vu la qualité des déclarations actuelles
  • le conseil aux entreprises n'est pas dans la logique : au lieu des laisser des DSN fausses être déposées, les contrôles pourraient être appliqués directement pour correction immédiate. C'est ce que fait Conciliator™ DSN sur la base des documentations publiées mais celles-ci ne comportent évidemment pas tous les éléments. Heureusement, l'approche collaborative inter entreprise adoptée par Dhatim compense petit à petit ce manque
  • la complexité croissante de la réglementation qui empêche un contrôle humain systématique et mensuel des déclarations. l'URSSAF n'est pas équipée pour une vérification mensuelle systématique mais utilisera les données lors des contrôles. C'est donc à l'entre^rise de se protéger en contrôlant automatiquement et systématiquement ses déclarations.