/ Réflexions

Les DRH travaillent encore avec une informatique à l'ancienne

Un article intéressant de l'usine digitale sur la digitalisation des RHs : Les DRH travaillent trop encore avec une informatique à l'ancienne", estime Jean-Michel Caye du BCG.

Cependant comme souvent quand la fonction RH est évoquée, l'aspect paie est totalement occulté. Un peu comme si la production d'une paie juste avec des déclarations sociales correctes était un acquis définitif qui ne nécessite ni vigilance, ni remise en question.

C'est en effet la vision classique dans les entreprise mais est-elle pour autant vraie ?

La réponse est clairement non.
La meilleur preuve étant que quand la paie commence à ne plus fonctionner cela devient vite le problème n°1 de la direction : les conséquences financières et sociales sont énormes.
Un exemple criant de cette crise est le projet Louvois (paie des armées) abandonné après 7 M€ de perte et 106 M€ de trop perçu (Logiciel de paie Louvois : la charge de la Cour des comptes...)

Pourtant la production et le contrôle de paie se prête parfaitement à la digitalisation

Les services de paie des entreprises travaillent quasiment toujours à l'ancienne pour contrôler les paies : fichiers Excel, état de contrôle, comparaison manuelle de bulletins sont les seuls "outils" utilisés.
Une bonne partie du temps de contrôle est donc passée par les gestionnaires à manipuler des fichiers et à comparer manuellement des chiffres... ce qu'une machine fait instantanément et sans erreur.

La cible est donc bien de confier le contrôle des chiffres à une machine et que le gestionnaire se préoccupe de ce qui est important : la bonne prise en compte de la situation des salariés et le respect de la législation.
La qualité et la sécurité de la paie et des déclarations sociales de l'entreprise va alors s'améliorer et le gestionnaire de paie revenir à son vrai métier : être un expert de la paie.

Dhatim propose aux entreprises françaises de mettre en place cette digitalisation du contrôle grâce à son service Conciliator™ DSN, sans aucun impact sur leur système de paie.
Une bonne occasion de commencer la transformation digitale des RHs concrètement.